Accueil 2018-05-25T10:21:05+00:00

CRÉATION

Soubresaut

Mise en scène, scénographie
François Tanguy

Du 25 au 29 mai 2018
Théâtre en mai – Théâtre Dijon-Bourgogne
Centre Dramatique National (4 représentations)

vendredi 25 à 20h, samedi 26 à 16h, lundi 28 à 19h et mardi 29 mai à 21h
dimanche 27 mai à 11h : Conversation autour du Théâtre du Radeau animée par Olivier Neveux avec François Tanguy, Laurence Chable et Frode Bjornstad, salle Jacques Fornier

Du 13 au 16 juin 2018 (Dernières représentations)
mercredi 13, jeudi 14, vendredi 15 juin à 20h
et samedi 16 juin à 17h
à La Tente (lieu de création du Théâtre du Radeau)
rue de la Foresterie 72 000 Le Mans

Le Théâtre du Radeau est installé au Mans depuis la fin des années 1970, François Tanguy rejoignant en 1982 le groupe rassemblé autour de Laurence Chable pour en devenir le metteur en scène. Au début des années 1990, ils aménagent un ancien garage en centre-ville qui deviendra La Fonderie, lieu de travail ouvert à des artistes accueillis en résidence autant qu’à des évènements militants et associatifs. À raison d’une création tous les deux à quatre ans, et soutenus notamment par le Théâtre National de Bretagne à Rennes, le Festival d’Automne à Paris ou le Théâtre-Garonne à Toulouse, le Théâtre du Radeau a régulièrement présenté ses spectacles en France et à l’étranger depuis la fin des années 1980.

Éric Vautrin Théâtre Public « Variations Radeau » n°214, octobre 2014

Soubressaut

Sur un plateau les corps apparaissent, disparaissent, disent des mots proférés il y a des centaines d’années.
De quelle mémoire s’agit-il et pourquoi, et en quoi cela nous concerne encore ?

« Le théâtre ? C’est résister, pas reprendre, pas regagner parce qu’on a perdu. Résister, cela veut dire se souvenir : la mémoire devant, pas derrière. »
François Tanguy