Passim 2017-09-11T19:06:27+00:00

Création 7 novembre 2013
Théâtre National de Bretagne à Rennes
Festival Mettre en scène

Coproduction
Théâtre du Radeau, Le Mans
Théâtre National de Bretagne, Rennes – Centre Européen Théâtral et Chorégraphique
MC2, Maison de la Culture de Grenoble – Scène Nationale
Le Grand T, Scène Conventionnée Loire-Atlantique- Nantes
LU, le lieu Unique, Scène Nationale – Nantes
Centre Dramatique National de Besançon – Franche-Comté

Coréalisation
T2G-Théâtre de Genevilliers, Festival d’Automne à Paris

« 2014, année du Théâtre du Radeau en Pays de la Loire » bénéficie d’un soutien dans le cadre des années thématiques du Conseil Régional des Pays de la Loire »

Mise en scène, scénographie François Tanguy
Élaboration sonore François Tanguy – Eric Goudard
Lumières François Fauvel – Julienne Havlicek Rochereau – François Tanguy
Avec Laurence Chable – Patrick Condé – Fosco Corliano – Muriel Hélary – Vincent Joly – Carole Paimpol – Karine Pierre – Jean Rochereau
Régie Générale François Fauvel
Régie Lumière François Fauvel – Julienne Havlicek Rochereau
Régie Son Éric Goudard
Construction François Fauvel – Julienne Havlicek Rochereau – Vincent Joly – François Tanguy et l’équipe du Radeau
Administration / intendance Pascal Bence – Nathalie Bernard – Leila Djedid – Annick Lefranc – Franck Lejuste – Martine Minette – Nathalie Quentin – Sonny Zouania et l’accompagnement de Claudie Douet

« Ruinant par avance toutes en une tentative ce qui serait d’une sûre idée, à plonger dans la stupeur, seule idée d’un embarcadère de fait, ni de hasard ou fougue et fugue aux vagues puis tourbillons dont pirogue, chalands, longs, renforce à la traverse et passe le courant, disons préférer la sente et la broussaille aux mâts d’envergure toutes voiles rétrécies aux bruissements des vents, poreux d’éventails, dit entre le vent et l’entaille, la mince taille, à couper, découper des rêves dans la même épaisseur qu’à y regarder de près, voit, rêve, réel, pelletées. Ramasser à coup à tâtons l’entame, l’assurance rassure d’air en vol ainsi le chardonneret piaulant par orage pointe de cercle jaillit à peine, la tourbe, et ressort – soit l’écume puis tempêtes, sillages, à la renverse . »
François Tanguy
A propos de la prochaine création Théâtre du Radeau 2013,