NOUVELLE CREATION / NEW PRODUCTION

Par autan

Mise en scène, scénographie
François Tanguy

Création le 17 mai 2022
au Théâtre des 13 Vents – CDN de Montpellier

Centre Dramatique National de Besançon
Les 8 et 9 mars 2023


Tournée 2022-2023
Par autan
Item (création 2019)

Par autan © Jean-Pierre Estournet

Depuis le 7 décembre, nous pleurons la mort de François Tanguy.

Lui, qui savait être intensément présent aux adieux à des personnes aimées, a été projeté à son tour, là, de l’autre côté.Le gouffre a englouti son être, sa présence, et avec, tout ce qui, même sans mot, sans définition, vibrait au présent-futur d’une communauté infiniment vaste, vive d’amours, de travail, de grâce, d’acharnement.

Nous pressentions avec joie, dans la chair même de Par autan, sa dernière création, le partage d’œuvres à venir, son désir de continuer pour des années encore.

Messages, fleurs, poèmes, hommages, ont cheminé vers lui, en un flux ininterrompu, par centaines. Celles et ceux qui le pouvaient sont venu-es lui dire adieu à La Fonderie, par centaines. Cette multitude de gestes, de présences, témoigne d’un attachement magnifique à ce qu’était François.

Au-delà des hommages à son œuvre, nous percevons aussi combien l’espace est traversé en tous sens d’innombrables émotions, vives, de ce que François a toujours ouvert, accueilli, de relation singulière, « toi, ma sœur, toi mon frère », cœur à cœur, mains à mains. Ces empreintes, que chacune, chacun, porte, de ses mots, ses caresses, ses cris, ses chants, continueront d’irriguer, ainsi que larmes, les prairies, les sentiers, les clairières de nos vies terrestres.

Ce théâtre ne discourt pas, ni ne dicte, ne présuppose rien, et n’a pour seul attelage que l’âme du spectateur. Advienne que pourra. La liberté du peuple spectateur, immense, guidant ce pouvoir. L’imagination de chacun engrossant l’œuvre, gonflant les voiles du drame, hors de toute trame, par des affects intimes, de contrebande. Le Théâtre du Radeau est le carrefour ouvert à cette foule d’histoires, le champ de bataille de cette armée de songes, la carte déployée d’une géographie émotive tracée à milles mains, le réceptacle d’une pensée sauvage produite par chacun de nos regards.

Nicolas Thévenot, Extrait de « Par-delà » [avril 2021]

This theater does not speak, nor does it dictate. It presupposes nothing and has as its only hitch the spectator’s soul. Come what may. The freedom of the people-spectators, immense, guiding this power. The imagination of each drenching the work, inflating the sails of the drama, off any grid, with intimate shams, contraband. The Théâtre du Radeau is the crossroads opened for this flock of stories, the battlefield of this army of dreams, the unfolded map of an emotional geography traced by a thousand hands, the depot of wild thought produced by each of our gazes. 

Nicolas Thévenot, Extract of « Cross-overs » (April 2021)